Petites misères et grande détresse des mouillages

Un mouillage, c'est parfois agité 

Quelques images du mouillage de la pointe Churchill par mauvais temps

(voir le temps qu'il fait sur en ce moment sur Carnac ==> Web cam )
​Le vent et temps réel en baie de Quiberon: Vent réel en baie de Quiberon

mouillage Pointe Churchill 2 Carnac
mouillage pointe Churchill 3 Carnac
mouillage pointe Churchill 4 Carrnac

Et parfois le mauvais sort choisit votre bateau

la bonne amarre ?

  • rupture d'amarre

Celle ci qui donnait satisfaction depuis de longs mois, a vu sa forme baisser drastiquement en 2 jours suite à un ragage du à un mauvais clapot.

La bonne amarre, c'est celle bien concue avec une protection contre le ragage, mais aussi celle que l'on double et  que l'on vérifie régulièrement.

De l'intéret de doubler les amarres




Doubler les amarres se révèle une sage précaution, sans cette mesure, ce bateau serait sans doute parti à la côte avec le dernier coup de vent.

On peut constater cependant le risque pris en amarrant ce bateau sur l'oeil de la bouée.

Les ruptures sont fréquentes, entrainant la bouée .... et le bateau à la côte !

Epissure sur chaîne


L'épissure sur la chaîne permet une liaison plus solide.
Le morceau de chaîne recevant l'épissure de l'amarre à poste permet de placer par sécurité 2 manilles sur la chaîne mère et de se prémunir éventuellement contre les inconvénients de l'exemple en vidéo ci-dessous.
(un bout avec un flotteur permet sa récupération rapide lors de la prise du mouillage)

avec protection contre le ragage
avec épissure sur chute de chaine et oeil d'amarrage

Comment faire une épissure

Faire une épissure n'est pas très compliqué, de nombreux sites vous proposent des démonstrations.

Vous pouvez consulter cette vidéo par exemple:               voir la vidéo
ou encore celle-ci                                                          voir cette vidéo
ou ce document pdf                                                       voir le document

Quelques outils complémentaires pouront vous être utiles, en particulier un épissoir et un coupe cordage (mais de qualité ... malheureusement un peu cher, 100 € environ mais vous pouvez toujours tenter de l'emprunter)

A vous d'essayer maintenant

épissoir

coupe cordage

Ci-dessous, l'état de cette amarre après le coup de vent de fin août (St Colomban)
Heurement, les amarres étaient doublées.

Et vos manilles ou chaînes , en quel état

Des disparitions de lignes de mouillage récemment installées ne sont pas toujours le fait de malveillance ou vol, en effet, nous avons fortuitement constaté cette année de nombreuses défaillances très rapides de grosses manilles, tant en haut de chaîne (bouée) que sur le bas de chaîne (voir la vidéo sur le site)

Quelques modèles défaillants ont été montrés lors de l'AG à la très grande surprise des usagers présents.

Ici une manille neuve posée 2 mois auparavant, et fortuitement vérifiée à la suite du dérapage du mouillage, son état est pitoyable (voir la vidéo ci-dessous)

Le même état de dégradation avancée à été constaté sur plusieurs mouillages pour des manilles mises en place depuis moins d'un an.
Note: la video ne fonctionne pas avec Internet Explorer (voir Chrome ou Mozillia)

Encore un autre exemple

Cette manille, posée à Pâques, a été ressortie du mouillage avant l'été.

La dégradation est surprenante !





Entretenez vos mouillages !


Manilles très dégradées !
Axe de l'émerillon douteux
********************************************************
Mouillage à la veille de la rupture !
(St Colomban 30/08/2015, photo prise au cours d'un début d'inventaire des mouillages)
(propriétaire du bateau inconnu car non adhérent à l'association)

Vérifiez vos mouillages !

Encore un bateau à la côte à la suite de la rupture du mouillage (manille de jonction chaîne mère / bouée )
heureusement sans dommages majeurs pour cette fois (St Colomban 17/07/2015)



.






.

​dégradation flagrante des pièces de jonction

L'amarrage sur l'oeil de la bouée est trop risqué !


Un amarrage sur la chaîne mère aurait préservé ce bateau de cette situation périlleuse.
Doubler les amarres (une deuxième amarre de sécurité un peu plus longue) est également une sage précaution quelquesoit le bateau même léger.

Encore un exemple de bateau à la côte avec un amarrage sur oeil de bouée (St Colomban: coup de vent du 24/08/2015)

amarrage sur oeil de bouée ! ......

et rupture de la tige de bouée !

 Les pièces de 


la bouée




rupture  :

la partie basse se dévisse parfois
​(et sans prévenir !)


(entre autres)

​sauf si la tige est du type soudée
(ou textile)


.

mais aussi les manilles si le manillon n'est pas assuré comme ici

​Achat groupé de matériel de qualité

Nous pouvons grouper vos commandes de matériel de mouillage en qualité forgée auprès d'un fabriquant français sérieux .(offre réservée aux adhérents à jour de leur cotisation)

​​​catalogue

Quelques bétises !

Manillon non assuré = bateau dans les rochers!

Petit pneu, mais grosse chaîne !!

Mouillage tout juste bon pour une petite barque mais utilisé pour un GROS BATEAU !

Un mouillage pourtant utilisé!

Chaîne trés usée non remplacée = quelques soucis assurés !

Manillons non sécurisés !!

Pensez à verouiller vos manillons avec un collier plastique d'électricien! (sinon dévissage assuré!)
Un bon exemple de bloquage de manillon avec un collier d'électricien.



Un exemple de montage en double amarre (une en service et si possible une autre plus longue en sécurité)
Dommage cependant qu'aucun manillon ne soit sécurisé

Shéma d'une ligne de mouillage

corps mort béton

.

ligne de mouillage sur vis

.

un autre exemple

Poids d'un corps mort

Attention au rayon d'évitage et aux pièges sous l'eau

Quelques exemples ....
ici un rocher mal placé
ici un ancien poteau de plongeoir

Salade de mouillage

Bateau à la côte, St Colomban le 20/06/2015

Sans doute suite à la défaillance de la manille en bas de la chaîne au départ du corps mort.

Bateau aussitôt assisté en sauvegarde grace à l'intervention rapide de membres de l'association.